Excite

Yahoo cède Kelkoo à Jamplant

Yahoo et Kelkoo, c’est fini ! Le moteur de recherche américain Yahoo a mis fin à l’aventure qu’il s’offrait avec le comparateur de prix européen, Kelkoo depuis quatre ans. C’est Pierre Chappaz, l’ancien directeur et fondateur de Kelkoo, qui a rapporté l’information sur son blog, en annonçant la revente du comparateur de prix au fonds d'investissements britannique, Jamplant.

La nouvelle a été confirmée par le groupe Yahoo, qui depuis plus d’un an déjà, parlait d’une cession de Kelkoo en raison de la difficulté du marché européen des services tels que les comparateurs de prix à faire face au géant Google. Selon Pierre Chappaz, alors qu’en 2004, Yahoo s’offrait Kelkoo pour 475 millions d’euros, la cession aurait coûté moins de 100 millions d’euros. Une différence notable que l’ex PDG de Kelkoo attribue à «l'incompétence d'un management qui a amené l'action Yahoo! sous les 9 dollars.» Pierre Chappaz évoque également des problèmes culturels avec Yahoo car les deux groupes avaient deux approches économiques différentes : taux au clic contre rémunération au clic. Yahoo, habitué à l'affichage de bannières traditionnelles et aux liens sponsorisés, explique que «ce qui coûte le plus cher, c'est l'acquisition de trafic (…) Pour faire leur achat, les internautes n'ont pas le réflexe de se rendre sur un moteur de comparaison».

Avec ses positions retranchées, Yahoo s’isole de plus en plus car cette annonce intervient après que le groupe ait déjà dit non à une offre de rachat de Microsoft et après les malheurs d’Overture, un projet de partenariat avec Google. En outre, le groupe californien a annoncé le départ prochain de son co-fondateur et PDG, Jerry Yang.

Photo: flash.o2.co.uk

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017