Excite

Un site pour faciliter la vie des enfants de divorcés

  • Getty Images

«Nous sommes des facilitateurs de vie de famille en résidence alternée», explique Nicolas Guillou, cofondateur de Family Facility, première plateforme participative 100% française, dont la commercialisation a débuté fin 2014. Cet outil «permet d'organiser en ligne le quotidien des enfants, de stocker tous les contacts et données les concernant, de dédramatiser les questions liées aux dépenses, de partager instantanément les informations. Le site est totalement sécurisé».

Après une séparation, les enfants se trouvent en effet souvent au centre des conflitset reproches entre les anciens conjoints. «L'objectif, c'est d'apaiser les tensions, de tout planifier plus sereinement et d'aider à renouer le dialogue entre les ex-conjoints sans que le côté émotionnel n'interfère. Quand les parents ne se parlent pas, cela évite aussi à l'enfant le rôle si inconfortable de messager», ajoute M. Guillou.

Pour l'instant uniquement en français, Family Facility sera également disponible en anglais cet automne et utilisable depuis l'étranger. Il existe une offre Freemium gratuiteavec quelques services. L'accès à l'intégralité de la plateforme coûte2,50 euros par mois et par parent. Nounous, baby-sitter, grands-parents, oncles et tantes peuvent être aussi de la partie.

En quelques clics, cette plateforme aide à la gestion du budget consacré aux enfants, avec un tableau de bord récapitulatif, permet de demander une participation à des dépenses exceptionnelles (hors pension alimentaire), de gérer les emplois du tempset les rendez-vous de chaque bambin avec un agenda multifonctions, ou encore d'organiser le partage des vacances.

Selon Jean-Claude Kaufmann, sociologue de la famille : «la relation médiatisée par internet permet d'être plus sélectif et efficace d'un point de vue technique. Il faut seulement souhaiter que cela n'empêche pas par ailleurs les rencontres en face-à-face. C'est un risque réel».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017