Excite

Un clavier capable d'identifier son utilisateur

La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) vient de délivrer une autorisation permettant de s'identifier grâce à la reconnaissance de la frappe sur un clavier d'ordinateur.

Ce dispositif de biométrie comportementale aurait l'avantage d'identifier l'utilisateur du clavier d'ordinateur en se servant d'une ou plusieurs caractéristiques non physiques de la personne.

Le public visé sera facilement identifiable grâce à la reconnaissance de sa manière de taper sur son clavier, de même lors du maniement de la souris ainsi que de sa façon d'exploiter son ordinateur.

Pour que l'identification d'un individu soit reconnue, il suffira qu'il utilise son clavier après que celui-ci ait été programmé. Grâce à un logiciel spécialisé, les variations de durée entre la frappe de deux touches seront mesurées et analysées. L'utilisateur devra, en outre, entrer son identifiant et son mot de passe pour que le système reconnaisse la personne en question.

Ce dispositif vise à assurer l'authentification du public concerné. Ce dernier peut accéder à des informations et applications internes par le biais de ce procédé particulièrement utile en entreprise. En effet, la confidentialité des informations est assurée par un système d'authentification des personnes qui ont accès aux données informatiques de l'entreprise.

Une démonstration auprès du client potentiel a prouvé que cette méthode était concluante. La CNIL a vérifié que la confidentialité des données a été parfaitement assurée. Chaque société qui adhèrera à ce dispositif possèdera une "clé de chiffrement personnel" et devra avoir son propre hébergement.

La CNIL examinera toutes les autorisations. Cette démarche évitera les risques de confusion lors de la reconnaissance de la vitesse de frappe à l'insu d'un utilisateur lambda.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020