Excite

Un Britannique coupable d'avoir menacé de tuer 200 personnes sur Facebook

Un jeune Britannique a plaidé coupable d'avoir menacé sur Facebook de tuer 200 personnes dans une école aux États-Unis, ce qui avait conduit des milliers d'élèves du Tennessee (sud des Etats-Unis) à rester chez eux. Reece Elliot, un homme de 24 ans résidant à South Shields dans le nord-est de l'Angleterre, encourt la prison pour plusieurs messages écrits en février sur une page d'hommage à une adolescente du Tennessee, Caitlin Talley, décédée dans un accident de voiture.

Ses nombreux messages écrits en février sur la page d'hommage à l’adolescente du Tennessee décédée dans un accident de voiture avaient créé la panique et obligé des milliers d'enfants de la région à rester chez eux. « Je vais tuer 200 personnes minimum à l'école. Je vais être sur CNN», avait notamment écrit le jeune homme en utilisant un faux nom.

Arrêté en février après s'être rendu à la police britannique à la suite d'une enquête des autorités américaines, Reece Elliot, 24 ans, a plaidé coupable devant le tribunal de Newcastle d'avoir proféré des menaces de mort et rédigé desmessages insultants.

Dans le contexte de sécurité renforcée après la tuerie à l'école Sandy Hook à Newtown (Connecticut, est des Etats-Unis) en décembre, les menaces du Britannique avaient créé la panique, avait souligné le représentant du parquet anglais, Gary Buckley. « A cause de l'hystérie que cela a causé, environ 3.000 élèves ne sont pas allés à l'école ce jour-là », avait-il dit lors d'une audience précédente. Le juge a indiqué que la peine serait prononcée en juin mais prévenu que la prison était « inévitable ». Le verdict final est donc attendu le mois prochain.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017