Excite

Second Life: infidélités virtuelles puis divorce

Les médias anglais ont rapporté vendredi dernier, qu’Amy Taylor souhaite rompre tous liens avec David Pollard, son mari rencontré sur internet en mai 2003. L’objet du délit, tous les deux surfent sur Second Life, mariés également virtuellement, mais le mari est infidèle. Récit.

Amusante que cette histoire de tromperies virtuelles entre deux époux unis aussi dans la vraie vie. Elle a 28 ans, lui 40. Ils se sont d’abord amusés sur internet en 2003 puis Amy s’est installée chez David, six mois plus tard à Cornouailles (sud de l’Angleterre). Pour pimenter leur relation, ils décident de jouer à Second Life en créant deux avatars, plus beaux et plus jeunes: Laura Skye et Dave Barmy.

L’époux volage entre en action une première fois, virtuellement, avec une prostituée alors qu’Amy faisait une sieste. "Je suis devenue folle, j'étais tellement blessée. Je ne pouvais pas croire ce qu'il avait fait", a souligné l’intéressée sur Sky News. Ne comprenant pas ce qui lui arrive, David "ne voyait pas le problème".

Réconcilié, le couple s’est marié en juillet 2005, "pour-de-vrai" et a organisé un mariage en fanfare sur Second Life. Mais Amy qui ne fait absolument pas confiance à David engage quelques semaines plus tard, un détective privé virtuel. Coup gagnant: le mari est de nouveau infidèle faisant un câlin à une femme sur un canapé.

Le verdict est sans appel, le jour suivant Amy souhaite divorcer. Le jugement devrait être prononcé la semaine prochaine. Déprimée, l’ex-future mariée se console avec un autre homme rencontré sur World of Warcraft. Le mari déchu, lui, est fiancé à son amante virtuelle américaine.

En chiffres, Second Life, c’est 15 millions de personnes naviguant dans un monde virtuel où tout de la vraie vie est à portée de clic…

Photo: sillystar, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017