Excite

Samsung VS Apple : la guerre des brevets

Alors que Samsung présente ses nouveautés le 28 août pour concurrencer Apple et son nouvel Iphone, le géant coréen se trouve être condamné face à Apple qui a accusé la marque d'avoir copié son Ipad et son Iphone. Mais cela ne va pas être le premier procès qui va voir s'affronter les deux géants, Samsung et Apple.

Samsung et Apple ont demandé à la justice de les départager dans les procès concernant des violations de brevets. Si les appareils Samsung et Apple semblent avoir la même configuration, le même design, l'un et l'autre n'ont pas le même système d'exploitation.

Avant que Samsung ne soit condamné en Californie à verser une grosse amende, plus d'un milliard de dollars, à Apple, la justice sud-coréenne n'a pu départager les deux géants qui sont accusés d'avoir violé les brevets de l'un et de l'autre. En Californie, Samsung a été reconnu coupable d'avoir copié le design des appareils, mais aussi certaines icônes de son système d'application mais il n'y a eu aucun viol de la propriété intellectuelle.

Les tablettes et smartphones Samsung peuvent toujours être vendus aux Etats-Unis, jusqu'à nouvel ordre. Il faut rappeler que Samsung est le numéro un mondial sur le marché des smartphones et Apple pour la vente de tablettes.

Les brevets sont donc au centre des débats. Apple en dépose un très grand nombre pour se protéger mais surtout à titre défensif car le brevet, dans l'absolu, récompense l'innovation technique. L'exclusivité ne dure qu'un temps. On se rend compte que les sociétés qui vendent de la téléphonie, des tablettes, veulent avant tout conserver leurs places sur le marché au détriment des nouvelles inventions. La libre concurrence n'a plus cours. Seuls deux ou trois grandes marques peuvent ainsi vendre au détriment d'autres qui auraient la possibilité de vendre mieux et surtout moins cher.

Même si des procès vont avoir lieu dans de nombreux pays, Samsung est le fournisseur officiel d'Apple pour les pièces des Ipads, Iphones et Ipods.

Les consommateurs risquent également de ne pas être privilégiés. Dans le cas où Samsung serait condamné sur ces deux produits phares, le choix serait évidemment restreint. A moins de payer des royalties à la firme américaine pour continuer à produire des technologies qui permettent de donner du travail à de nombreuses personnes, Samsung fera appel de cette condamnation.

Les autres marques prêtes

Face à ces procès qui vont continuer entre Samsung et Apple, les autres marques sont prêtes à se positionner sur ce marché fortement concurrentiel. Nokia tire son épingle du jeu après la lourde amende à laquelle Samsung a été condamné. L'action de Nokia a fait un bon spectaculaire à la bourse. Pour tous ceux qui ne peuvent s'acheter des produits Samsung ou Apple, cela permettrait de choisir des marques qui ont déjà fait leurs preuves auparavant dans le domaine de la téléphonie. Microsoft pourrait également bénéficier de ces procès.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017