Excite

Qwant mise sur les réseaux sociaux et les enfants

  • Getty Images

Chez Qwant, 2015 est considérée comme une année décisive. Après avoir réussi à tripler le nombre de recherches en un an (de 500 millions en 2013 à 1,6 milliards en 2014), le moteur de recherche au logo multicolore espère atteindre un objectif de 15 milliards en 2015. Les prédictions sont optimistes, alors que le moteur de recherche européen reste depuis sa création, en 2013, relativement confidentiel. En France, plus de 9 internautes sur 10 utilisent le mastodonte Google pour effectuer leurs recherches.

L’atout majeur de Qwant réside dans sa capacité à agréger à la fois les contenus d’un moteur de recherche classique mais aussi celui des réseaux sociaux. Il fait toutefois le choix de pondérer les tweets et les posts Facebook qui remontent en haut de la colonne “Social” (dédiée aux réseaux sociaux).

Depuis décembre 2014, Qwant s’est lancé sur un nouveau créneau : le moteur de recherche pour enfants. S’il n’a pas encore été mis en ligne, il a déjà été testé par quelques médias ainsi que par un gros client potentiel : le ministère de l’Éducation nationale. Intitulé Qwant Junior, le moteur de recherche a été expurgé de tous contenus pouvant être jugés choquants pour les moins de 13 ans.

Bien que l’entreprise française cherche à rester prudente sur le sujet, le soutien de l’Education nationale serait un grand pas vers la démocratisation de son moteur de recherche. Elle espère notamment que Qwant Junior puisse être installé, à long terme, sur les ordinateurs dans les écoles primaires. De quoi couper l’herbe sous le pied de Google, qui souhaite également se lancer sur le marché du moteur de recherche pour les moins de 13 ans.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017