Excite

Lycos Europe ferme

Lycos met la clé sous la porte. En déficit et faute de repreneur, le leader de l’Internet européen dans les années 1990 ferme ses activités en Europe.

Présent en France, Italie, Espagne, Allemagne, Danemark, Pays-Bas et en Angleterre depuis 1997, Lycos a annoncé vendredi la fermeture de ses portails européens et a ajouté que " la meilleure option disponible pour l'entreprise est de tenter de vendre ses domaines et de mettre fin au portail et aux activités de pages d'accueil sur Internet ".

La fermeture de Lycos est due d’une part à une perte de 17,1 d’euros enregistrée les 9 premiers mois de l’année et d’autre part à une baisse importante de son chiffre d’affaires de 46,9 millions d’euros, soit une réduction de 20% par rapport aux résultats de l’année dernière.

Lors d’une interview accordée à Le Point, le gérant de Lycos France, Jérémie Clévy, a souligné que "les services gratuits comme Caramail, le webmail de Lycos, ou celui d'hébergement gratuit MultiMania vont fermer petit à petit, d'ici trois à six mois. Pour éviter les mauvaises surprises, un email d'incitation à la sauvegarde va être envoyé aux utilisateurs". Quant aux services payants, le gérant de Lycos a précisé qu'"une solution légale va être trouvée et, pour les contrats en cours, le groupe opérera un transfert vers d'autres opérateurs."

La crise financière n’épargne personne.

Photo: annonces-medicales.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017