Excite

Liberty Land dans le collimateur de la SACEM

L'un des plus gros sites de téléchargement français, Liberty Land, a été fermé suite à une plainte de la SACEM.

Créé en 2009, Liberty Land – site de téléchargements – offrant différents contenus (films, musique, livres) à 800000 contributeurs, a fait l'objet d'un gros coup de filet. Les administrateurs de Liberty Land, placés en garde à vue, encourent une amende de 500000 euros ainsi qu'une peine de prison de 5 ans pour web-piraterie.

Après avoir identifié un important contributeur rennais, la SACEM a porté plainte auprès de la Gendarmerie. C'est dans cette optique qu'une enquête a été menée afin de remonter la piste jusqu'aux dirigeants du site Liberty Land. La plupart des contributeurs qui téléchargeaient illégalement des films se servaient de la plateforme d'échanges pour copier les vidéos et revendre les films au format DVD.

Après enquête, il a été constaté que 200000 internautes visitaient en moyenne 5 pages du site par jour. Grâce à ses revenus publicitaires, Liberty Land gagnait mensuellement 36000 euros sans compter les reventes de films et les comptes VIP.

La société implantée en France avait son serveur hébergé au Canada et son nom de domaine en Russie. Son serveur permettait d'avoir une ramification internationale et offrait un accès illimité à tous les contenus du site.

Bien que Liberty Land ait utilisé des systèmes de blocages, cela n'a pas empêché la Gendarmerie de Rennes de flairer la piraterie.

D'autres sites illégaux implantés en Chine et en Russie continuent de proposer du téléchargement illégal considérant qu'ils ne peuvent être inquiétés des autorités européennes et américaines.

Actuellement, les organismes qui luttent contre le piratage se mobilisent pour mettre fin à ce genre de pratique.

Photo : lci.tf1.fr ( lci.tf1.fr)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017