Excite

L'Hadopi sévit contre le téléchargement illégal

L'Hadopi a dévoilé les chiffres du téléchargement illégal en France, qui se montent à 18 millions. Une donnée qui ne laisse pas indifférent.

La liberté que prennent les internautes à télécharger illégalement n'a pas de limite. La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) prend l'activité des internautes à cœur puisqu'elle a déjà enregistré 18 millions de téléchargements illégaux grâce aux adresses IP authentifiées.

C'est au cours des neuf derniers mois que tous ces inconditionnels du téléchargement illégal ont été pris la main dans le sac. Parmi eux, 470 000 personnes ont reçu un premier avertissement, leur faisant prendre conscience de l'illégalité de leurs actes, et des risques qu'encourent tous ceux qui ont l'intention de partager leurs fichiers par le biais du P2P.

Ces chiffres ont été publiés dernièrement par le gouvernement. Malgré une moyenne de 50 000 e-mails envoyés chaque mois à ces voleurs de données numériques, les menaces n'ont semble-t-il pas fait peur aux fraudeurs, puisque 20 000 mails ont été envoyés en seconde intention aux plus récalcitrants.

Seulement dix internautes ont franchi le cap de l'intolérance, qui ont reçu un troisième mail les prévenant d'un arrêt imminent de leur connexion Internet. Pour ce qui les concerne, un Juge d'Instruction aurait pris l'affaire en mains. Pour ce téléchargement illégal, ils encourent une amende de 1500 euros en plus de la privation de leur connexion.

Les mesures prises par l'Hadopi laissent apparemment les internautes de marbre, puisque selon un sondage de ZDNet, les utilisateurs de P2P interrogés seraient seulement 4 % à vouloir stopper tout partage de fichiers par crainte d'être identifiés.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017