Excite

Les pirates augmentent en France

Effet boomerang pour la loi Hadopi. Au lieu de booster les ventes de musique et de films en magasin, les téléchargements illégaux sur Internet sont de plus en plus nombreux.

L’objectif du gouvernement n’était-il pas de réduire le piratage en ligne? A priori si, mais la réalité est toute autre. Une petite poignée d’internautes a abandonné le téléchargement illégal mais rien n’arrête la grande majorité des utilisateurs de peer-to-peer, pas même les sanctions du ‘grand méchant Hadopi’.

L'effet inverse d'Hadopi

Une étude menée par l’université de Rennes explique que sur Internet, tout est contournable. Pas besoin d’être un grand génie pour esquiver les dispositions d’Hadopi: un peu de bon sens, quelques notions du web et les pirates en ligne se ruent vers des vidéos en streaming ou le ‘direct download’, le téléchargement direct de fichiers depuis un site.

Reste à savoir qui sont ces pirates en France? Selon l’enquête rennaise, près de la moitié des internautes qui téléchargent illégalement sont aussi très friands du téléchargement légal. Finalement ce sont des consommateurs de la culture qui alternent entre plate-formes légales et réseaux peer-to-peer. Faisons quelques comptes hypothétiques: si les connexions de toutes ces personnes sont coupées, ce sont donc autant de téléchargements légaux en moins. La loi Hadopi serait alors contre-productive...

Photo: zebulon.fr et commentcamarche.net

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017