Excite

Les employés ne souhaitent pas être ami avec leurs patrons sur Facebook

En 2012, les 18-25 ans seraient 80 % à limiter l'accès de leur profil à leurs seuls amis virtuels, selon une étude réalisée auprès de 4 400 jeunes dans 11 pays par l'éditeur de logiciels de sécurité AVG Technologies. Si un jeune sur quatre dans le monde est ami avec son patron sur le réseau social, les Français sont, quant à eux, plus réticents à les accepter. Dans les pays étudiés, c'est en France que ce taux est le plus bas.

13 % des personnes interrogées par AVG reconnaissent avoir déjà posté des contenus abusifs sur leur mur Facebook, visant leur hiérarchie ou leur entreprise après une mauvaise journée au travail. Pour le responsable sécurité chez AVG, « il semble évident que poster de tels contenus concernant son patron ou son lieu de travail n'est pas très judicieux et ce comportement peut non seulement nuire à la carrière actuelle de la personne mais également avoir un impact négatif sur ses opportunités future ».

Que faire si votre patron veut devenir votre ami ? Devez-vous refuser la mise en relation et risquer d'être mal vu ou bien devez-vous accepter au risque de révéler votre vie personnelle ? Rien n'oblige un salarié à copiner avec sa hiérarchie, rappelle le site Doyoubuzz.com. « Si l'on accepte la mise en relation, il faut savoir que l'on peut paramétrer précisément la confidentialité de son profil pour limiter l'accès à certains éléments », explique le site dans son guide pratique pour s'y retrouver et filtrer l'accès aux informations compromettantes.

« Les salariés vont parfois très loin dans le dénigrement de leur hiérarchie sur les réseaux sociaux. Trop loin pour des directions qui usent, en retour, de plus en plus volontiers de l'arme fatale : le licenciement », lit-on sur Pourseformer.fr. Car insulter sa hiérarchie sur les réseaux sociaux est un acte grave comme des précédents judiciaires le confirment.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017