Excite

Les dangers du telephone portable pour les jeunes

Dès l'âge de 10 ans, un enfant sur 4 possède un téléphone portable et 8 adolescents sur 10 y sont accros. Quels sont les risques pour leur santé ?

La Recherche a démontré les effets inquiétants des ondes du téléphone portable sur le cerveau et les risques encourus de développer un cancer. Ils émettent des radiofréquences. Leur utilisation à proximité du cerveau peut provoquer des lésions. A usage intensif, ces expositions aux champs électromagnétiques sont dangereuses. Elles peuvent générer de graves maladies handicapantes telles que l'éléctrosensibilité qui se développe à travers les rayonnements émis par les téléphones mobiles.

Des études scientifiques ont démontré d'autre part que le port de boucles d'oreille, de montures de lunettes métalliques favorisent la quantité d'ondes magnétiques absorbées par le cerveau lors de l'usage du téléphone portable.

Pour protéger la santé des enfants et adolescents (gros consommateurs), il importe de prendre certaines précautions. Il est recommandé d'en restreindre l'usage aux jeunes enfants. De même dans une chambre de bébé, il est déconseillé de placer un appareil de surveillance trop près de la tête du nourrisson, car les ondes émises sont perceptibles à moins d'un mètre. Tout comme il faut également éloigner le téléphone mobile du ventre des femmes enceintes afin de ne pas exposer l'embryon.

Les personnes atteintes de maladies cardiaques encourent des risques supplémentaires lorsqu'elles sont porteuses d'implants ou pacemakers.

Pour tout usager, il est conseillé d'activer le mode haut-parleur, ou d'utiliser l'oreillette filaire voire un kit piéton. Enfin, lorsque l'appareil est en charge, il émet également des ondes. C'est pourquoi il est déconseillé de la charger la nuit à proximité du lit.

Pour limiter les risques mieux vaut ne pas abuser du téléphone portable. Cet appareil est un outil de communication qui ne doit servir qu'occasionnellement.

Photo : Jenny downing (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017