Excite

Le jeu vidéo s’expose à Paris

  • Getty Images

Le musée Art Ludique expose à Paris plus de 800 œuvres, dessins, peintures, sculptures ou installations, des artistes du jeu vidéo. L’Art dans le jeu vidéo, c’est le nom de la belle l’exposition du musée parisien qui, après avoir célébré Marvel, Pixar, Ghibli ou Aardman, met en avant l’inspiration française des jeux vidéo en n’excluant ni les grosses productions (jeux Ubisoft), ni les œuvres de studios indépendants comme OSome (White Night), Amplitude (Endless Legend) ou Swing Swing Submarine (Seasons After Fall).

«En tant que gamer, on ne regarde pas souvent ça quand on est pris dans l’action», sembler regretter le fondateur du musée Art Ludique et commissaire de l’exposition Jean-Jacques Launier. «Ça», c’est par exemple le design futuriste de Paris pour Remember Me ou les bâtiments de la Londres victorienne de Dishonored. C’est, plus généralement, le monde derrière le jeu, parfois aussi évocateur et soigné que l’expérience ludique en tant que telle. Tous ces dessins, ces architectures et ces personnages, tout cet «art dans le jeu vidéo» n’a rien d’accessoire mais fait partie intégrante de l’expérience du joueur.

«Le jeu vidéo, c’est l’art total qui fait appel à la peinture, au dessin, à la sculpture, à la musique, au scénario, au gameplay», assène Jean-Jacques Launier, dont les trésors (artworks, esquisses, installations…) ont été choisis parmi plus de 60 000 documents récoltés par son équipe.

«ll y a eu tellement de lieux communs sur le jeu vidéo, sur la violence ou l’addiction, que je trouvais important d’équilibrer la balance et de proposer à un public plus large, voire un public plus jeune, de découvrir que derrière ce qu’il aime, il y a des artistes incroyables. Ça a toujours été le propos de notre musée» rappelle le commissaire de l’exposition. A voir donc : L’Art dans le jeu vidéo, Musée Art Ludique, Paris, jusqu’au 6 mars.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017