Excite

Le fondateur de Facebook serait un traître

Le plus célèbre des réseaux sociaux Facebook aurait été créé de manière frauduleuse. Le business juteux de Mark Zuckerberg est mis en cause dans une affaire de sabotage étouffée.

A 23 ans seulement il est l’un des hommes les plus riches de la planète, à la tête d’un réseau au succès grandissant: la fortune de Mark Elliot Zuckerberg dépasserait 1,5 milliard de dollars. La clef de sa réussite? Avoir eu l’ingénieuse idée il y a six ans de développer un réseau social sur Internet, à la base destiné à connecter les étudiants de l’Université d’Havard. C’est tout du moins ce que précise la version officielle.

La version officieuse quant à elle crée le buzz depuis quelques jours aux Etats-Unis, depuis que le site Business Insider révèle une toute autre histoire. D’anciens élèves d’Harvard auraient porté plainte en 2004 contre Mark Zuckerberg, l’accusant d’avoir volé le code-source d’un projet marketing de réseau social baptisé ‘ConnectU’. La plainte aurait ensuite été retirée moyennant un dédommagement à l’amiable de 65 millions de dollars versé par le fondateur de Facebook.

Mark Zuckerberg est également accusé d’avoir falsifié des comptes de messagerie électronique de plusieurs journalistes du Harvard Crimson, le journal du campus. Ces derniers enquêtaient sur lui et auraient pu révéler la supercherie. Enfin, Zuckerberg aurait également piraté les e-mails de ses rivaux et en quelque sorte saboté leurs travaux. Le fondateur de Facebook serait-il un traître? Le principal intéressé nie en bloc, pour lui l’affaire est enterrée.

Photo : b_d_solis (Flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017