Excite

Le 3Dvarius est le premier violon fabriqué par une imprimante 3D

  • Getty Images

Un ingénieur de Toulouse, Laurent Bernadac, également violoniste professionnel à ses heures, a créé le premier violon électrique réalisé grâce à une imprimante 3D, a-t-on appris auprès de son inventeur. Il a baptisé sa création révolutionnaire dans le monde de plus en plus impressionnant de l’impression 3D, le 3Dvarius.

Laurent Bernadac, médaillé du conservatoire de Toulouse en violon jazz ou électrique, a fait des recherches durant trois ans pour parvenir à créer ce violon qu’il qualifie «au son de haute qualité».

L’ingénieur toulousain a débuté ses essais avec de l'aluminium, vite abandonné parce que trop peu malléable, pour expérimenter ensuite le Plexiglas, trop lourd. «Le 3Dvarius est finalement en résine transparente, imprimé par une imprimante 3D, en mode stéréo lithographie», précise l'ingénieur en génie mécanique pour les passionnés de l’impression 3D.

«J'ai installé du matériel haut de gamme, à savoir un capteur qui prend le son directement sur la corde et le fait, que l'instrument soit imprimé en une seule pièce, aide aussi à avoir un excellent son, car les zones sonores sont transparentes» précise également l’inventeur du 3Dvarius.

La fabrication du prototype prend une semaine et revient environ à 10 000 euros. Le créateur de ce «Stradivarius en 3D» veut toutefois commercialiser son instrument pour un coût inférieur. Grâce à quelques vidéos mises en ligne depuis la fin de l’été, il a déjà enregistré une centaine de précommandes. Pour compléter cet intérêt commercial exprimé par quelque uns, la société toulousaine 3DVarius va mettre sur pied une opération de financement participatifpour lancer la commercialisation.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017