Excite

La femme parfaite s'appelle Aiko

Elle mesure 151 centimètres, a une vingtaine d’années, une silhouette avantageuse et un joli visage. Son nom: Aiko, baptisé du Projet Aiko, fantasme de son inventeur Le Trung. Cet as de l’informatique a réussi le pari de faire tenir une conversation à un robot, comme le ferait un être humain.

Véritable femme au foyer, femme à tout faire, entièrement dédiée à l’autre, Aiko nettoie la maison, amène un verre de vin (ou autres) et aide à faire les comptes. Grâce à sa capacité de reconnaissance visuelle, elle peut lire des documents écrits avec une taille de caractère d’au moins 12 points. Aiko distingue les visages des membres d’une même famille et visualise jusqu’à 300 visages par seconde. Son inventeur a pensé à tout: un mode auto-défense peut-être activé si Aiko voit un visage inconnu

Aiko: le robot humanoïde



Encore à l’état de prototype, Le Trung souhaite améliorer sa création. Pour cela, il encourage aux dons via son site. Il indique qu’il reste encore beaucoup de travail à exécuter sur le robot, et que les futurs réglages pourraient en faire une véritable partenaire à tous les sens du terme: "Son logiciel pourrait même être adapté pour simuler un orgasme".

Aiko devrait être commercialisée dans le futur et s’appellerait Aiko Clone (clone d’Aiko). Le prix de vente varierait entre 15 000 et 17 000 dollars canadien (9 300 à 10 600 euros). Sa vocation serait d’être une aide à domicile: "Aiko n'a pas besoin de vacances, de nourriture ou de repos, et fonctionne pratiquement 24 heures par jour. Elle est la femme parfaite".

Photo: a.m, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017