Excite

Internet va-t-il changer pour le pire ?

Dans un avenir proche, l’internaute pourrait bien payer plus cher son abonnement s’il veut surfer sans restriction sur le Net puisque la justice américaine vient d’ouvrir une brèche dans ce sens. Saisie par l’opérateur Verizon, une Cour d’appel a en effet jugé inconstitutionnel un règlement de la Commission fédérale des Communication (FCC) sur la neutralité d’Internet.

Jusqu’ici, toutes les données devaient circuler à la même vitesse sur les autoroutes de l’information, les régulateurs nationaux interdisant aux fournisseurs d’accès à Internet de ralentir le débit, voir de bloquer totalement certains services et sites. Toutefois, cette décision judiciaire américaine pave la voie d’un Internet bridé plus cher et est donc applaudie par les milieux économiques concernés. Les opérateurs pourront dès lors concocter des abonnements à la carte, avec des débits différenciés en fonction des sites et des modèles tarifaires choisis par les clients.

Les défenseurs des droits des internautes sont nettement moins emballés par le jugement de la Cour d‘appel américaine. « Ce jugement ouvre la voie à un avenir très différent pour Internet », s’inquiète ainsi David Sohn, avocat du Centre pour la démocratie et la technologie, une organisation américaine qui milite pour garder la toile libre et gratuite. D’autres espèrent que le jugement américain provoque un électrochoc chez les législateurs pour qu’ils créent des régulations solides plutôt que de compter sur une illusoire autorégulation du Net prônée par les milieux économiques concernés.

Si la neutralité n’était plus garantie, l’utilisateur n’aurait plus accès à l'Internet dans son entier, mais plutôt à une sélection d'offres. A terme, ces nouvelles conditions de diffusion pourraient avoir une influence sur la nature des contenus produits et changer ainsi le contenu de la Toile.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017