Excite

Il est condamné pour avoir usurpé une identité sur Facebook

Depuis l'application de la loi LOPPSI 2 usurper l'identité de quelqu'un sur internet est un délit passible d'un an de prison et d'une amende allant jusqu'à 15 000€

Pourtant nombreux sont les faux profils de star sur Facebook ou même d'anonyme qui sont victimes de mauvaises blagues de personnes de leur entourage. Un phénomène qui touche particulièrement les adolescents qui sont les premières victimes de harcèlement sur internet. Cependant ce qui commence comme une mauvaise farce peut désormais se terminer devant les tribaux.

Le journal l'Yonne Républicaine vient de révéler le cas d'un habitant de l'Yonne âgé de 54 ans qui a créé un faux profil Facebook au nom de son ancienne compagne. Ce profil contenait des photos de la femme en petite tenue, celles-ci faisaient même l'objet de commentaires insultants. Son ancienne compagne a porté plainte.

Le tribunal d'Auxerre a rendu son verdict lundi dernier en condamnant le quinquagénaire à une peine d'emprisonnement de cinq mois assortie d'un sursis, ainsi que d'une amende pour dommages et intérêts de 410€ pour son ancienne compagne. Le condamné aurait réagit ainsi afin de se venger de son ex-compagne après avoir été éconduit.

Cependant l'homme peut s'estimer heureux car les faits sont antérieurs à la loi LOPPSI 2 qui est entrée en vigueur le 14 mars dernier. Autrement il encourait une peine beaucoup plus lourde. Car la loi précise 'qu'usurper l'identité d'un tiers (…) en vue de troubler sa tranquillité ou celle d'autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000€ d'amende'.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020