Excite

Google encrypte Gmail par défaut

Alors que les programmes américains de surveillance font scandale, le service de messagerie Gmail est dorénavant crypté pour protéger la vie privée de ses utilisateurs. Google dote ainsi Gmail d'une connexion sécurisée HTTPS, lorsque l'utilisateur envoie ou relève ses courriels. Disponible de façon optionnelle depuis 2010, cette connexion sécurisée devient ainsi le nouveau mode de connexion par défaut, quelque soit l'appareil utilisé. L'idée est de rendre impossible la lecture des courriels par quiconque, et notamment par les différents gouvernements.

« Votre courriel est important pour vous, et faire en sorte qu'il reste sécurisé et soit toujours disponible est important pour nous », écrit sur le blog du groupe l'ingénieur chargé de la sécurité de Gmail, Nicolas Lidzborski. « Gmail utilisera toujours une connexion cryptée HTTPS quand vous consulterez ou enverrez un mail. Ce changement signifie que, désormais, plus personne ne peut intercepter vos messages car ils vont et viennent entre vous et les serveurs de Gmail. Peu importe que vous utilisiez une connexion Wifi publique ou que vous soyez connecté d'un ordinateur, un téléphone ou une tablette », ajoute-t-il.

Cette décision intervient en pleines tensions croissantes entre le secteur technologique et le gouvernement américain après une série de révélations sur des programmes de surveillance mis en place par des agences de renseignements américaines comme la NSA. Le cryptage de Gmail assure, dit Nicolas Lidzborksi, « que vos messages sont sécurisés non seulement quand ils sont dans les serveurs de Gmail mais aussi quand ils sont en transit entre les centres de données de Google. Nous en faisons notre priorité après les révélations de l'été dernier ».

Le cryptage protège des intrusions extérieures mais en persistant, un pirate informatique peut parvenir à ses fins en recourant soit à un logiciel malveillant (malware) soit en trompant l'utilisateur pour obtenir ses mots de passe, selon des experts.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017