Excite

Google: des liens publicitaires qui coûtent cher

Pour avoir activé des liens publicitaires vers des sites concurrents, Google a été condamné par le tribunal de grande instance de Paris. Les deux sociétés demanderesses ont obtenu gain de cause face au géant américain.

L’histoire est assez simple. Lorsque vous tapez des mots clés sur un moteur de recherche, vous obtenez des requêtes qui vous permettent de choisir celles qui vous conviennent le mieux. Dans ce cas, deux voyagistes Terres d’aventure et Voyages du monde accusent Google d’avoir détourné une partie de leur clientèle vers des sites concurrents.

Les mots clés tapés "Terdav" ou "voyageurs du monde" renvoyaient quasi automatiquement vers des liens publicitaires et non sur leur propre site. Les faits remontent à 2006, le jugement a été rendu le 7 janvier 2009 par la troisième chambre civile du tribunal de grande instance de Paris.

Dédommagement

Les juges ont reconnu que Google n’avait pas été assez vigilent, soulignant que toutes les mesures au non-affichage d’annonces concurrentes n’avaient pas été mises en place. Par contre, ils n’ont pas retenu le caractère publicitaire de ces liens commerciaux, montrant que ceux-ci n’étaient pas suffisamment distinctifs pour induire les internautes en erreur. Le tribunal a donc "interdit la poursuite de ces actes illicites sous astreinte de 10.000 euros par jour de retard".

Voyageurs du monde a donc perçu 200 000 euros et Terres d’aventure 150 000 euros. Les 60 000 euros restant ont servi au frais de justice.

Photo: Zacky Ma, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017