Excite

Google a bien été hacké par le gouvernement chinois

Toujours plus loin dans ses révélations, le site Wikileaks permet cette fois de révéler que le moteur de recherche planétaire Google a bien été piraté par le gouvernement chinois en janvier 2010. Les documents rendus publics hier par Wikileaks ont été scrupuleusement analysés par la presse, comme le journal britannique The Guardian ou le New York Times, et les sites d'infos en ligne tels que TechCrunch.

Google avait sérieusement menacé de se retirer de Chine après avoir découvert que le piratage de Gmail, la messagerie de Google, venait du sein même du gouvernement chinois. Restait à le prouver, ce qui est fait depuis l'intervention de Wikileaks. Des gens avaient même apporté des fleurs sur le logo de Google à son siège chinois de Beijing en guise de protestation. Les attaques de janvier 2010 auraient donc été orchestrées par le Politburo chinois, un panel de 24 représentants du parti communiste au pouvoir.

Ces mêmes documents révèlent en outre que le même groupe de personnes s'est attaqué à la messagerie du Dalaï Lama ainsi qu'à différentes compagnies américaines depuis 2002. Un quart de million de câbles diplomatiques, comme ils sont appelés, ont été scrutés par les rédactions.

Image hunxue-er via flickr.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020