Excite

Free veut être le 4e opérateur 3G

La France ouvre officiellement une bande de fréquences à un 4e opérateur 3G et Free pense être en bonne position pour décrocher le jackpot.

Free en 3G

Après Orange, Bouygues et SFR, le Premier ministre François Fillon a annoncé l'ouverture d'un créneau pour un 4e opérateur mobile en France et Free revendique son antériorité et sa base de clients.

L'appel d'offre est ouverte à tous a annoncé le ministre, mais Maxime Lombardini, Directeur Général d'Iliad, la maison mère de l'opérateur Internet et téléphonie Free, pense dans une interview à l'Express.fr que Free est le seul à avoir les épaules. "Avec nos 4 millions d'abonnés et notre volonté depuis 3 ans de devenir opérateur mobile, nous sommes légitimes pour obtenir cette 4e licence mobile", dit-il.

Free a déjà posé une fois sa candidature pour une licence 3G, rejetée en 2007, ce qui lui donne l'avantage de savoir quoi ne pas faire cette fois et comment draguer l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes).

Trois bandes 5MHz

Trois lots de 5MHz seront ouverts dans la bande des 2.1GHz, dont une réservée à un 4e opérateur mobile qui sera choisi sur dossier.

Si la licence devait être accordée à Free, le futur opérateur prévoit 18 mois de mise en service, soit pas avant 2011, et promet de diviser par deux les factures mobiles des foyers disposant des trois forfaits Free (Internet, téléphone et mobile), selon un article de lepoint.fr.

De quoi sérieusement inquiéter les trois opérateurs actuellement en place.

Photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017