Excite

Divorcer avec Facebook

Une étude américaine révèle que Facebook est de plus en plus utilisé par les époux en instance de divorce comme moyen de preuve d'adultère.

Infidèles, surveillez votre compte Facebook! Une étude américaine de l'American Academy of Matriomonial révèle que le réseau social Facebook était la source de preuve la plus fréquemment utilisée par les conjoints en instance de divorce. Facebook, un moyen imparable pour prouver une infidélité.

Selon une étude récente de l'AAML, 81% des avocats ont pu constater que l'emploi des réseaux sociaux comme moyen pour prouver une infidélité était en nette augmentation ces cinq dernières années. Facebook arrivant en pôle position, viennent ensuite, My Space et Twitter.

'Les périodes de divorces entraînent toujours un plus haut niveau de surveillance personnelle. Si vous postez publiquement des phrases contredisant des déclarations ou promesses formulées antérieurement, un conjoint qui veut le divorce sera sans doute le premier à le relever et à l’utiliser comme preuve.', explique Marlene Eskind Moses, présidente de l’AAML. Les conjoints infortunés utiliseraient d'ailleurs comme preuve d'infidélité, les messages, les photos, les changements de statuts.

L'infidélité à portée de clic

Facebook sonnerait ainsi le glas de bien des mariages, puisque un divorce sur cinq aux États-Unis serait dû à l'outil de réseautage. Parce qu'il suffit d'un clic pour retrouver un ex ou une ex oublié(e) depuis des années, et se retrouver dans une situation compromettante...

Photo: 01amour.com et cogimdijon.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017