Excite

La définition du commerce électronique

Tous les réseaux informatiques permettent l'échange de biens et de services entre un client ou une entreprise et des entreprises. C'est la principale définition du commerce électronique.

Le minitel a été un des précurseurs du commerce électronique puisque cette petite boite permettait déjà à l'époque de passer des commandes vers des sites, comme des catalogues qui faisaient de la vente à distance.

La définition du commerce électronique est donc la vente à distance d'objets destinés à la consommation, comme des vêtements, des livres, des télévisions et la liste n'est pas exhaustive. Mais cela peut être aussi des services vendus ou non par les banques, les assurances. Les professionnels entrent dans le cadre du e commerce pour vendre à des entreprises leurs objets. Ce commerce électronique est le B2B.

Au niveau des entreprises, le e commerce se traduit aussi par la présence physique des magasins en noms propres ou permettre à l'internaute de trouver un produit de la marque sur une enseigne bien précise.

La définition du commerce électronique permet au client qui passe une commande sur un site internet d'avoir sa transaction bancaire sécurisée pour les sites de confiance qui affichent leurs Conditions Générales de Vente en clair. Le client peut également choisir son mode et son adresse de livraison. Le commerce électronique passe donc par un catalogue, des stocks en temps réel ainsi que l'achat. Certaines sociétés débitent le compte du client au moment de l'achat, tandis que d'autres c'est au moment de la livraison. Pour l'achat d'un bien, le client dispose d'un délai de rétraction de sept jours au contraire de l'achat de services, comme un voyage.

Le commerce électronique est régi par les lois françaises et les entreprises sont regroupées au sein de la FEVAD.

Il est possible d'acheter un produit à l'étranger mais des droits de douane s'exercent pour les produits achetés hors Union Européenne.

 

 

 

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019