Excite

La lutte contre la cybercriminalité

Il n'est pas rare en navigant sur Internet de trouver accidentellement des tentatives d'escroqueries, des photos pédophiles, la vente de produits et médicaments interdits voire d'armes, d'appels à la haine ou au terrorisme. En effet Internet est une vitrine et un supermarché géant pour la cybercriminalité. Comment agir, que faire quand on est confronté à des contenus illégaux ?

Comment s'en préserver au maximum ?

La cybercriminalité est omniprésente sur Internet. Voici une liste non-exhaustive des comportements frauduleux et illégaux que l'on peut trouver facilement sur Internet : sur les boites mails (tentatives d'escroqueries, majoritairement), sur les sites de petites annonces (ventes de produits illégaux, d'armes, tentatives d'escroqueries), sur les réseaux sociaux (groupes terroristes, harcelement, chantage, ventes et demonstration de l'utilisation de produits illégaux), sur les sites de partages de vidéos (pédophilie, contenu choquant comme des vidéos d'agressions ou prise à l'insu des personnes filmées dans un cadre privé).

Aucun ordinateur n'est préservé à 100% de recevoir ce genre de contenus et de sollicitations. Néanmoins, chaque ordinateur devrait posséder un anti-virus et un anti-intrusion. Dans l'ordinateur familial, il est judicieux d'installer un système de contrôle parental.

Il ne faut jamais laisser son adresse mail en commentaires des blogs ou dans des endroits ou il est visible de tous. En effet, des logiciels permettent aux cybercriminels de s'en emparer à des fins d'escroquerie ou de spam.

Sur les sites de petites annonces, outre le fait de se méfier des annonces trop alléchantes, il est préférable de traiter avec des personnes dont l'identité peut-être vérifiée et qui habitent le même pays. Les paiements en ligne doivent se faire avec paypal ou par carte bleue sur un site sécurisé et digne de confiance. Il ne faut jamais accepter de régler quoi que ce soit acheté sur Internet, ou plus généralement d'envoyer de l'argent à des personnes qu'on ne connait pas par Western Union.

Que faire si on est confronté à du contenu choquant et/ou illégal ?

Pour les comportements cybercriminels sur les réseaux sociaux et sur les sites de partages de vidéo : souvent il suffit de prévenir le site Internet qui retirera après vérification le contenu inapproprié.

En cas de harcelement, de chantage, de menaces ou d'atteinte à la vie privée, un constat d'huissier est nécessaire car souvent la simple capture d'écran ne suffit pas devant un tribunal. Après la constatation, il faut se rendre dans un commissariat de police, afin de déposer plainte.

En cas de contenu pédophile, ou particulièrement répréhensible (terrorisme, armes, appel à la haine), il faut signaler ce contenu aux autorités compétentes qui luttent contre la cybercriminalité. Pour cela, un site : internet-signalement.gouv.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017