Excite

La console Dreamcast, dernier modèle salon de Sega

Un lancement rempli d'attentes :
La console Dreamcast est lancée sur le marché japonais en 1998 et l'année d'après en Europe et Amérique par Sega, qui a alors l'espoir de présenter une console de rêve aux joueurs, d'où l'origine du nom, "dream" signifiant rêve et "cast" représentant la diffusion. Le but de la firme était simple : devancer les adversaires sur le marché en lançant le tout premier modèle de console de salon 128 bits. Tout se passe bien, étant donné que la PlayStation 2 ne verra le jour qu'en 2000. De plus, la Dreamcast est fortement appréciée car elle innove avec ses gâchettes analogiques et un lecteur bien plus rapide que la PlayStation première du nom. Les manettes étaient munies d'un écran LCD, faisant office de petite console de jeu mais également de carte mémoire. La console était perçue comme un monstre de puissance comparée aux précédentes consoles. Malheureusement, la situation ne va pas durer.

La chute inéluctable :
si les jeux de la console Dreamcast n'étaientt pas légion, ils avaient au moins le mérite d'être de bonne qualité. Cependant, aucun jeu n'est apparu comme culte aux yeux du public, et ce à cause d'un refus des gros éditeurs de s'occuper de ce modèle, ce qui a entraîné la console vers le bas, passant de monstre à machine de qualité mais pas extra pour beaucoup de personnes. Sega misait beaucoup sur la possibilité de jouer en ligne sur la Dreamcast, mais cet atout n'a pas fonctionné car le nombre de jeux disposant de cette fonctionnalité était trop peu élevé. En 2001, Sega annonce l'arrêt de production de la Dreamcast, faisant de celle-ci la dernière console de jeux de la saga de la firme.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019