Excite

Connaissez-vous l'effet Barbra Streisand ?

Sur Internet, chercher à faire cesser la diffusion d'un contenu ou d'une information contribue souvent à amplifier sa propagation. C'est ce que l'on appelle l'effet Streisand.

Il doit son nom à la chanteuse et actrice américaine Barbra Streisand. Invoquant le respect de sa vie privée, l'interprète du tube « Memories » n'a pas hésité en 2003 à réclamer 50 millions de dollars à un photographe et au site Pictopia.com pour avoir publié une photo aérienne sur laquelle apparaissait sa villa. Mais plutôt que d'atteindre son objectif, l'action judiciaire n'a fait qu'attirer l'attention des internautes sur ce cliché.

Or l'auteur de l'image n'est pas un paparazzo mais un photographe travaillant pour un projet gouvernemental d'observation de l'érosion du littoral californien. Au cours du mois suivant le dépôt de la plainte de l'actrice, 420 000 visiteurs uniques ont consulté la prise de vue litigieuse, qui fut par la suite diffusée à travers le monde. Barbra Streisandfut d'ailleurs déboutée de sa demande. Le nom de Streisand sert désormais à désigner l'effet pervers selon lequel toute tentative de censure ou de camouflage en ligne accélère au contraire la propagation du contenu que l'on souhaite cacher. Et génère une publicité d'autant plus négative pour le censeur que les conséquences d'une absence de censure auraient probablement été nulles.

En effet, une des choses à quoi on reconnait les ennemis de la liberté d’expression de la pensée sur l’Internet, c’est leur méconnaissance des internautes. L’effet Streisand c’est donc quand une idée, un article, une photo ou autre se répand de plus en plus au fur à mesure qu’on veut la censurer.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017