Excite

Comment se faire virer sur Twitter

Des chercheurs allemands de l'Université de Hanovre ont lancé le site FireMe!, qui répertorie tous les messages haineux sur le sujet des relations au travailpostés sur Twitter. « Notre but est de faire prendre conscience du danger potentiel de ce que l'on poste publiquement. La plupart des gens ne sont pas courant qu'une fois qu'on a dit quelque chose sur Internet, il n'est pas possible de le retirer. Tous les tweets que nous montrons sont également visibles sur Twitter. Alors ne rejetez pas la faute sur nous, mais devenez responsable » expliquent les créateurs de FireMe!.

Le portail affiche en ce sens différentes recherches répertoriant des expressions employés sur le réseau social : on y trouve tous les derniers messages en anglais de ceux qui disent « détester » leur boulot, leur « chefs horribles », au point même de vouloir les « tuer » ou de les « insulter ». On y trouve, pour chaque occurrence, des dizaines de messages postés par heure.

L'objectif : rappeler aux internautes que ce qu'on peut dire dans un accès de colère sur son compte Twitter est visible par tous lorsqu'il est configuré comme public. Et qu'une telle imprudence peut coûter cher, et conduire jusqu'au licenciement - surtout si l'utilisateur s'y exprime avec son vrai nom, ou qu'il est possible de relier son compte Twitter à son identité.

FireMe! propose même aux utilisateurs du réseau social de vérifier si leur passé sur Twitter leur vaut une place sur son mur de la honte. De l'autre côté du miroir, les salariés dévoués peuvent continuer à déverser toute leur tendresse pour leur travail ou leurs chefs adorés. Et se retrouver sur le mur des bisounours, qui s'affiche en cliquant sur le bouton « Love».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017