Excite

Comment protéger les enfants des dangers potentiels de Facebook

Les parents se demandent comment protéger les enfants des dangers potentiels de Facebook. Ce réseau social est intéressant pour discuter avec l’entourage, mais des personnes malveillantes se glissent dans les profils. Les enfants peuvent donc être rapidement des victimes et c’est pour cette raison que la vigilance est de mise.

L’accès à ce réseau social est normalement limité puisqu’il est interdit aux moins de 13 ans. Toutefois les enfants ont l’opportunité de contourner assez facilement cette sécurité. La vigilance est donc de mise, car ces victimes sont les premières cibles des personnes malveillantes comme des pédophiles.

Les parents se demandent ainsi comment protéger les enfants des dangers potentiels de Facebook et le réseau propose une solution efficace. Sur le profil, il y a en haut à droite, une icône avec un cadenas. En cliquant dessus, les parents pourront rapidement connaitre :

  • Les personnes susceptibles de contacter l’enfant
  • Celles qui ont l’occasion de voir le contenu
  • Une astuce pour empêcher un internaute de contacter l’enfant

Il sera ainsi possible de régler les paramètres en fonction des préférences des parents. Ces derniers pourront par exemple choisir le mode « strict » qui permet uniquement aux amis de contacter l’enfant.

Dans le cas où le père et la mère n’auraient pas accès au compte de l’enfant, il est primordial de communiquer sur les dangers de Facebook. Il est également possible d’effectuer une surveillance à distance en étant « ami » avec l’enfant. Les parents pourront ainsi connaitre le contenu du fil d’actualités, les personnes inscrites, les photos partagées sur le profil…

La question de la photo du profil

Si vous vous demandez comment protéger les enfants des dangers potentiels de Facebook, il est judicieux de s’attarder sur la photo du profil. Il est conseillé que cette dernière ne mette pas en avant le visage ou le corps de l’enfant. Pour limiter au maximum d’être contacté par des personnes malveillantes, il est recommandé d’opter pour un cliché banal (paysage, animal…).

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017