Excite

Baisse du piratage des logiciels informatiques

Bonne nouvelle: le taux de piratage informatique est en baisse dans l'Hexagone, il est passé de 42 à 41%, selon l'institut IDC, qui a réalisé l'étude pour BSA (Business Software Alliance), l'association mondiale des fabricants de logiciels.

Pour la quatrième année consécutive, le piratage a reculé en France. Le pays se classe désormais au 25e rand mondial dans le domaine. Mais tous s’accordent à dire qu’il reste des efforts à faire car la situation est loin d’être idéale.

Selon BSA, la crise a des effets contradictoires sur le piratage des logiciels car les utilisateurs qui traversent de réelles difficultés financières sont dans une logique d’économie. Ils utilisent, sur une plus longue période, le matériel qu’ils ont acquis pour éviter certains investissements, et sont logiquement tentés par l’utilisation de logiciels sans licence.

En revanche, on note certains changements de stratégie de certaines entreprises qui privilégient l’achat d’équipements informatiques tel que les notebooks qui offrent l’avantage d’avoir des logiciels préinstallés, ce qui contribue à la baisse du taux de piratage informatique.

L’étude démontre également que si on arrive à avoisiner les 10 points de baisse en France cela entrainerait des créations d’emplois (estimées à 14 465). Les recettes fiscales seraient alors de 2 millions d’euros alors que les dépenses avoisineraient les 5 millions. Ici BSA cherche à démontrer que la lutte contre le piratage pourrait largement contribuer à la relance de l’économie française.

En Europe, les pays où le piratage est le plus développé sont la Grèce (57%), Chypre (50%) et l'Italie (48%). Les pays vertueux sont le Luxembourg (21%) et l’Autriche (24%).

Photo : memoclic.com, Google images

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017