Excite

L’essentiel sur l’assurance invalidité

Afin de protéger votre famille en cas d’accident ou d’un arrêt de travail et pallier à la baisse de revenus qu'un tel événement entraine, vous pouvez choisir l’une des garanties suivantes : l’assurance invalidité, l’assurance incapacité, l’assurance décès ou encore l’assurance décès invalidité. Dans cet article, nous allons nous pencher plus particulièrement sur l’assurance invalidité, ses caractéristiques et comment la souscrire.

Contrat d’assurance invalidité : deux définitions possibles

Un contrat d’assurance invalidité doit définir impérativement l’invalidité dans ses conditions générales. Pour cela, l’établissement a le choix entre deux définitions : soit il choisit celle de la Sécurité sociale, soit il applique sa propre définition de l’invalidité. Pour la Sécurité sociale, l’invalidité est définie selon différents niveaux :

  • Les invalides capables de travailler et toucher une rémunération
  • Les invalides dans d’incapacité absolue d’exercer un emploi quelconque
  • Les invalides totalement incapables d’exercer un travail quelconque et qui ont besoin en plus d’assistance dans l’accomplissement des actes ordinaire de la vie quotidienne.

La souscription à une assurance invalidité

Tout d’abord, il faut savoir que l’assurance invalidité n’est pas accessible à tous. Pour percevoir une pension invalidité, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Avoir moins de 60 ans
  • Être sous le régime de la Sécurité sociale depuis au moins 12 mois
  • La baisse de revenus ou de la capacité d’exercer un emploi soit à plus de 50 % suite à l’événement invalidant
  • Les accidents de travail ne sont pas pris en compte.

La souscription à une assurance invalidité peut s’organiser de deux façons : signature d'un contrat à part ou ajout des garanties couvrant les risques d’invalidité à son assurance vie ou son assurance décès.

Quid de la pension invalidité

L’assurance invalidité intervient à la suite d’un accident (sauf accident de travail) ou d’une maladie entrainant l’incapacité à exercer un emploi ou la baisse des revenus. La pension permet alors de pallier cette baisse. Il faut préciser que le paiement de la pension varie selon le fait qu’il s’agit d’une invalidité partielle, totale ou permanente. Le montant de la pension sera proportionnel au taux d’invalidité qui sera d’ailleurs constaté par un médecin expert.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017