Excite

Après Facebook, voici Deathbook !

Les sites de "rézoting" sont de plus en plus nombreux et connaissent un succès et une croissance exponentielle sur le net. Après Facebook, certainement le plus célèbre de ces sites, voici Deathbook, un site inattendu, qui permet de garder contact avec ses proches au-delà de la mort.

Nul doute que si Cecilia Ahern, l'auteur de "PS I love you", avait eu connaissance de ce genre de site avant d'écrire son livre, son roman aurait pu prendre une toute autre tournure. A moins que l'histoire de cette jeune femme qui reçoit des petits mots de son défunt mari n'ait directement inspiré les créateurs de Deathbook.

Grâce à Deathbook, envoyer des messages après le "grand voyage" devient désormais possible. On pourra, après son décès, faire parvenir aux siens à des dates prédéterminées, des messages, des voeux d'anniversaire, des souhaits ou tout simplement des informations pratiques comme l'organisation de ses propres funérailles ou encore l'accès à des comptes personnels (internet ou autres).

Pas de danger que quiconque ne soit informé de ses communications post-mortem puisque l'envoi des messages via internet ne débute qu'après l'enregistrement du décès de l'utilisateur... d'où un petit problème d'ordre pratique. Comment l'utilisateur mort fait-il pour communiquer son décès au site ?

D'aucun pourrait penser que l'idée est quelque peu macabre mais après tout, n'avons-nous pas tous des inquiétudes concernant le devenir notre famille et nos amis une fois que nous aurons disparus ? Voici donc un moyen comme un autre de se "rassurer" à leur sujet et de dépasser une frontière que l'on sait à jamais sans retour...

Plus d'informations sur les services proposés sur lastmessagesclub.co.uk

Photo : lastmessagesclub.co.uk

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017