Excite

Amazon ne vend plus de foie gras au Royaume-Uni

Depuis peu, un avis précisant les conditions de vente sur le site Amazon.co.ukprévient les internautes: « Des morceaux ou produits à base de baleine, dauphin, requin, éléphant dont l'ivoire (...) sont interdits tout comme les produits contenant du foie gras».

Si l'impact économique de la décision prise par le groupe de commerce en ligne est limité, elle stigmatise néanmoins une filière qui cherche à conquérir de nouveaux marchés à l'étranger.

Du côté des producteurs, on prend l'affaire avec philosophie: « Economiquement, c'est un non événement » assure ainsi Marie-Pierre Pé, directrice générale du comité interprofessionnel (Cifog). « C'est un peu comme si Amazon France interdisait la vente du pudding en ligne». De plus, l'importation de foie gras reste légale au Royaume-Uni, y compris sur les autres sites de vente en ligne.

Toujours est-il que le foie gras passe de plus en plus mal au Royaume-Uni où l'on ne plaisante pas avec le bien-être animal. Rappelons ainsi que fin 2012, la Chambre des Lords britannique avait officiellement retiré le foie gras de ses menus de galas à la suite de plaintes émanant de défenseurs des animaux.

De même, la Californie reste inflexible sur le foie gras. En effet, une loi, votée en 2004, mais effective depuis juillet 2012, prohibe la production et la vente de foie gras dans cet Etat américain. Et ce choix local a été confirmé fin août par un tribunal fédéral. Un restaurant californien qui servirait du foie gras peut écoper d'une amende de 1000 dollars (un peu plus de 700 euros).

L'enjeu de ces polémiques et interdictions est de taille pour cette filière, remarque Guillaume Garot, le ministre délégué à l'Agroalimentaire. En France, la filière du foie gras représente environ 35 000 emplois directs et 60 000 emplois indirects, avec la commercialisation et les filières artisanales.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017