Excite

Une plainte est déposée contre l'accord d'itinérance entre Orange et Free mobile

Free rencontre un large succès avec son offre ADSL, le fournisseur d'accès a donc souhaité se lancer dans la téléphonie mobile. Un accord est passé entre Orange et Free offrant l'opportunité au second de louer le réseau. Les abonnés accèdent à des offres très intéressantes, mais les répercussions ne se font pas attendre. Après les pannes, les menaces du numéro un du secteur, le nouvel arrivant doit faire face à un dépôt de plainte.

Il y a quelques jours Orange menaçait Free de suspendre l'accord d'itinérance offrant la possibilité aux abonnés de ce dernier d'utiliser le réseau. Parallèlement à ce problème, de nombreuses plaintes provenant des utilisateurs inondaient la toile à cause de plusieurs pannes paralysant totalement les appels. Désormais, une contrainte supplémentaire vient s'ajouter à ces récents désagréments.

Deux opérateurs auraient selon le Parisien déposé une plainte à l'encontre de l'accord liant Orange et Free. La cause de cette réaction serait due à une entente beaucoup trop favorable pour le nouvel arrivant dans le secteur de la téléphonie. Cet avantage ne serait donc pas toléré par certains comme le soulignait le patron de Vivendi, société dirigeante de SFR, Jean Bernard Lévy. Pourtant, ce dernier ainsi que Bouygues télécom nient être à l'origine de ce dépôt de plainte.

À ce stade, l'Autorité de la concurrence ne compte pas se saisir du dossier puisque le contrat liant les deux opérateurs avait été « souhaité et favorisé ». Les tensions sont tout de même au plus haut niveau, cette collaboration entre Free mobile et Orange est largement critiquée, car de nombreux opérateurs auraient aimé être à la place du second. Selon les rumeurs, les recettes engendrées par le numéro un de la téléphonie se situeraient aux alentours d'un milliard d'euro.

L'arrivée de Free Mobile cause l'éviction du PDG de SFR

L'accord entre Orange et Free a causé de nombreux dégâts dans les chiffres d'affaires des autres opérateurs. SFR aurait ainsi perdu près de 208 000 clients depuis le lancement de la nouvelle offre. Ceci a donc eu une répercussion directe sur l'action Vivendi qui a perdu 3,48 euros le 26 mars 2012.

Les désagréments sont également à l'origine du départ du PDG de SFR, Franck Esser, la société a indiqué que le patron de Vivendi, Jean-Bernard Lévy reprenait les commandes.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017